Ne vous moquez pas.
Chacun ses petites phobies, ses peurs irrationnelles, ses craintes injustifiées...

J'ai déjà fait un grand progrès en donnant l'asile à la cocotte-minute de Fanny pendant qu'elle est en Chine, surmontant ainsi ma peur de cet engin impressionnant. En plus, je lui ai fait une belle place parmi mes casseroles et n'allez pas croire que je la laisse prendre la poussière au fond d'un placard. Non non, je m'en sers régulièrement !

Mais là, c'est encore une autre angoisse que j'ai réussi à vaincre.
En m'attaquant à une recette ultra classique super connue et mille fois interprétée.
Le boeuf bourguignon. (ne riez pas, j'ai dit !)
Double angoisse pour moi : cuisiner de la viande ET une recette classique.

En plus, moi qui comptais sur la bienveillante assistance téléphonique de maman, gloups ! elle n'est pas au bout du fil... Il faut y aller sans filet ma grande !!
Heureusement qu'il y a Marmiton !!!

Quelques clics plus tard, je sélectionne une recette qui me paraît bien notée.

Pendant que l'oignon, les lardons et les carottes reviennent dans ma cocotte en fonte, je découpe la viande en morceaux.

panier_bio_009panier_bio_010

















Ensuite, on égoutte ceux-ci pour que la viande se fasse dorer la pilule à son tour...

panier_bio_011


panier_bio_012













On finit par réunir tout ce petit monde.
On invite aussi une demi bouteille de vin, 1/3 de litre de bouillon.
On couvre et on oublie pendant 2h30...

panier_bio_014panier_bio_021











    


J'ai servi fièrement mon délicieux premier boeuf bourguignon accompagné de pâtes.
Rufin s'est régalé. Et Jolie-Maman était épatée.