A chaque édition, c'est la même histoire. Je laisse passer la date faute d'avoir eu le temps de concrétiser mon idée... et cette fois-ci cela a bien failli se reproduire. Heureusment que Ninnie avait généreusement accordé un laps de temps suffisamment long...

In extremis, je m'accroche donc aux wagons du 12ème Kikiveutkivientkuisiner !


Au départ, je voulais préparer une version salée, convaincue que tout le monde ou presque proposerait des cheesecake desserts. Evidemment au fur et à mesure que le temps passait, d'autres participants mieux organisés ont eu la même idée que moi. Je suis tout de même restée sur cette idée de cheesecake salé, que j'ai décidé de réaliser en petit format pour pouvoir faire plusieurs essais sans pour autant manger du cheesecake pendant une semaine...


cheesecake


J'ai d'abord commencé par emprunter la délicieuse recette de Cléa (les ramequins "verts" à gauche sur la photo) histoire de se mettre en appétit. Puis j'ai enchaîné sur une petite délicinaison rose pâle, délicieusement assortie au vert du premier cheesecake.

cheesecake1


Cheesecake au saumon fumé

100g de flakes d'épeautre.
50g de beurre
75g de fromage frais (genre st moret)
75g de fromage blanc
1 gros oeuf
2 cuillerées à soupe d'aneth
1 tranche de saumon fumé

Mixer les flakes. Ajouter le beurre et mixer à nouveau. Tasser légèrement le mélange dans le fond des ramequins.
Dans un bol, battre les oeufs et les fromages frais. Ajouter le saumon fumé et mixer. Ajouter l'aneth. Verser dans les ramequins. Cuire pendant 25 à 30 minutes à 180°. Comme Cléa le préconise, je conseille d'éteindre le four sans ouvrir la porte. Attendre encore 15 minutes, sortir les cheese-cake et laisser totalement refroidir. Réfrigérer jusqu'au moment de servir. (Accompagner d'une petite salade à la vinaigrette citronnée)

cheesecake2 cheesecake3


Je ne suis pas peu fière du résultat car Rufin a a-do-ré. J'ai tout de même mes petites critiques à apporter (jamais contente celle là !) pour faire mieux la prochaine fois. Tout d'abord, je mettrai davantage de saumon, car l'aneth dominait largement et la couleur rose était vraiment discrète. Enfin, et surtout, je ne le referai pas dans ces ramequins ridiculement petits mais dans un grand moule !!!